Mémorial d'Ivry-sur-Seine

Accueil > Tableau des morts au champ d'honneur > Noms de soldats classés de E à M > Ferdinand Emile Lecareux

Tableau des morts au champ d'honneur

 

Ferdinand Emile Lecareux

le 24 avril 1883 à Paris 12e (75 - Paris ex Seine)

Mort le 29 septembre 1915 à Saint-Hilaire-le-Grand (51 - Marne)

Inhumé à Souain-Perthes-lès-Hurlus (51 - Marne)

Grade : Soldat 2e classe

Régiment : 117e régiment d'infanterie (117e RI)

Métier : Briquetier

État matrimonial : Marié

Adresse : 1 passage Henry

24 avril 1883. Naissance à Paris 12e, fils de Nicolas Lecareux, 50 ans, ébéniste, et de Françoise Marie Edmée Lafosse, 39 ans, lingère.

1900. Recrutement militaire à Paris (Seine 3ème bureau). Soldat 2ème Classe. 117ème Régiment d'Infanterie. Matricule n° : 3712.

5 janvier 1901. Décès de son père, Nicolas Lecareux à Paris 13e.

11 novembre 1905. Naissance de sa fille, Madeleine Constance à Paris 14e.

1 mai 1908. Décès de sa mère, Françoise Marie Edmée Lafosse à Paris 13e.

3 juillet 1909. Naissance de son fils, Robert Ferdinand à Villejuif.

9 juillet 1910. Mariage à Villejuif (Seine), 27 ans, briquetier avec Joséphine Désirée Maury, 24 ans, papetière. Domiciliés à Villejuif.

Circonstances du décès. "Mort pour la France", tué à l'ennemi.

9 décembre 1915. Liste des décès, domicilié 1 passage Henry à Ivry-sur-Seine.

29 novembre 1918. Retranscription de l'acte de décès dans les registres d'état-civil d'Ivry-sur-Seine.

28 mai 1921. Journal Officiel, médaille militaire posthume : Croix de guerre. Citation : "Brave soldat, qui s'est particulièrement distingué pendant les attaques de Perthes. Mortellement blessé en Champagne au mois de septembre 1915".

Inhumé à la nécropole nationale "La Crouée" à Souain-Perthes-Les-Hurlus (Marne), tombe individuelle n° : 512.

Fiche individuelle Mémoire des Hommes

Fiche Sépulture de Guerre Mémoire des Hommes

Pour contribuer…

Contactez le service des Archives via notre formulaire de contact.


© Ville d'Ivry-sur-Seine | Plan du site | Crédits | Mentions légales | Contact