Mémorial d'Ivry-sur-Seine

Accueil > Tableau des morts au champ d'honneur > Noms de soldats classés de E à M > Ernest Lanoue

Tableau des morts au champ d'honneur

 

Ernest Lanoue

le 3 juillet 1894 à Ivry-sur-Seine (75 - Paris ex Seine)

Mort le 25 avril 1917 à Braye-en-Laonnois (02 - Aisne)

Grade : Soldat 2e classe

Régiment : 2e bataillon de chasseurs à pied (2e BCP)

Métier : Aide-comptable

État matrimonial : Célibataire

Adresse : 54 rue de Seine

Registre matricule. Matricule 4340 Seine 3ème bureau. 54, rue de Seine, aide comptable, fils de Pierre et de Gabrielle Sautereau (même adresse), cheveux noirs, yeux marrons, 1,63 m. degré d’instruction 3, n° 321 de la liste cantonale 1ère partie 1914. Incorporé le 4 septembre 1914 au 2ème groupe cycliste de Troyes. Passé au groupe cycliste de la 3ème division de cavalerie le 31 décembre 1914 à la dissolution de la 42ème cie cycliste de réserve. Passé au 31ème BCP le 13 décembre 1915. Blessé le 4 septembre 1916 à Soyecourt (Somme): éclat d’obus bras droit et région parotidienne gauche. Passé au 2ème BCP le 5 février 1917  (décision du colonel cdt les dépôts de Langres). Tué le 25 avril 1917 dans les tranchées de Verneuil (Aisne). Tombé au champ d’honneur sous l’éperon de Braye-en-Laonnois (avis EP 9061 du 18 mai 1917).

Septembre 1916. JMO 31ème BCP, page 10. Le 31ème BCP est arrivé sur la Somme le 22 août dans le secteur de Soyécourt. L’attaque est précédée d’une préparation d’artillerie de cinq jours. Elle se déclenche le 4 septembre 1916 en début d’après-midi. Ernest Lanoué y est blessé gravement au bras droit et à la joue gauche.

Cité à l’ordre de la Division n°172 du 4 mai 1917 : « Chasseur plein d’entrain, au cours d’un violent tir de barrage, s’est précipité au parapet de la tranchée pour repousser une contre-attaque ennemie. Mortellement blessé ».

Inhumé à Moussy (« Bois Bronzé ») tombe 83, puis transféré au cimetière national mixte français de Soupir (arrdt de Soissons) le 9 mai 1921, tombe 2299 (avis ml. PV 62511 du 19 mai 1924).

Fiche Sépulture de guerre. Nécropole Nationale « Soupir N°1 » tombe individuelle 2299

Note d’après JMO. Les événements se placent en avril 1917, au Chemin des Dames, sur une ligne du front proche de la sucrerie de Troyon et le canal de l’Aisne à l’Oise. La journée du 25 avril, dans le secteur de l’éperon de Braye-en-Laonnois, est, selon le JMO, une journée « relativement calme », tout-au-moins jusqu’à 18 heures 30. A cette heure, une compagnie (la 2ème) est envoyée en reconnaissance dans la tranchée dite « de l’Anse » et le boyau « de la Creute ». Se retrouvant face à face avec une compagnie allemande, elle déclenche un combat acharné à la grenade avec cette unité. Les Allemands sont mis en fuite mais reviennent en contre-attaque et contraignent les français à regagner leurs lignes. C’est lors de cette riposte qu’Ernest Lanoue est blessé mortellement avec 4 autres hommes, au moment où il sort de son abri pour gagner le parapet, sous le bombardement. Il meurt rapidement.

17 juillet 1917. Date de retranscription de l'acte de décès dans les registres d'Ivry-sur-Seine.

Fiche individuelle Mémoire des Hommes

Fiche Sépulture de Guerre

Pour contribuer…

Contactez le service des Archives via notre formulaire de contact.


© Ville d'Ivry-sur-Seine | Plan du site | Crédits | Mentions légales | Contact