Mémorial d'Ivry-sur-Seine

Accueil > Tableau des morts au champ d'honneur > Noms de soldats classés de E à M > Georges Emile Estival

Tableau des morts au champ d'honneur

 

Georges Emile Estival

le 30 août 1895 à Paris 5e (75 - Paris ex Seine)

Mort le 30 septembre 1918 à Sommepy-Tahure (51 - Marne)

Inhumé à Somme-Suippe (51 - Marne)

Grade : Soldat 2e classe

Régiment : 1ère brigade d'assaut

Métier : Mécanicien

État matrimonial : Célibataire

Adresse : 100 rue Molière

Acte de naissance. Né 19 rue des Feuillantines à Paris (5e arrt). Fils de Louis Henri Estival (23 ans) comptable, demeurant 234 rue de Bercy à Paris et de Joséphine Ernestine Grand (21 ans) sans profession, demeurant 112 rue de Charenton à Paris.

Registre des engagements volontaires d'Ivry. 24 août 1914. Engagement volontaire de Georges Estival, 19 ans, mécanicien, avec le consentement de son père. A déclaré vouloir s'engager dans le 19e escadron du Train des équipages. Lequel a promis de servir avec fidelité et honneur pendant la durée de la guerre, à partir de ce jour. Casier judiciaire vierge. Description physique : 1,74 m. Cheveux châtains, yeux gris bleu. Front moyen, nez fort, bouche moyenne, menton rond, visage ovale. Niveau d'instruction : 4. Il sait monter à cheval et soigner des chevaux et conduire des voitures.

Fichier des entreprises. La société Estival-Koudrine est domiciliée au 100 rue Molière. Il s'agit d'une entreprise fabriquant des conserves alimentaires qui emploie 45 ouvriers en 1915. M. Louis Estival est l'un des propriétaires.

Registre militaire, matricule n°354. Recrutement de la Seine, 3e bureau. Engagé volontaire pour le 19e escadron du Train.

28 juin 1915. Passé au 13e régiment d'artillerie, service des automobiles.

1er juin 1916. Passé au 20e escadron du Train.

1er juin 1918. Versé au 4e régiment de chars. Il s'agit probablement des premiers chars Renault, entrés dans les combats en juin 1918. Le canonnier Estival est porté au tableau d'honneur de la 333ème compagnie du 11e bataillon formé au camp de Cercottes (Loiret) puis à Villiers-sous-Grez (Seine-et-Marne) et au camp de Poivres (Aube). Son unité est envoyée dans la Somme. Les chars vont appuyer les attaques d’infanterie et réduire les nids de mitrailleuses. La 333ème cie est engagée le 9 juin sur Hauguest-en-Santerre puis le 17 août à l’est de Guyencourt (ferme de la Grange).

Le 25 août, la bataillon est embarqué à Moreuil pour le camp de Mailly (Aube) et le 22 septembre 1918 part pour la Champagne. Il participe aux combats de la 22e division d’infanterie dans la région de Somme-Py (nord de Châlons-en-Champagne). La 333ème compagnie atteint seule ses objectifs et après avoir été d’abord repoussée par les tirs d’artillerie anti-tank et l’infanterie allemande, elle contre-attaque et réoccupe sa position. 4 jours de combats se suivent.

Les circonstances de la présence du canonnier Estival (probablement avec son char) à Somme-Py le 29 septembre 1918, sur la route d’Aure ne sont pas établies.

Le JMO du 174ème RI fait cependant mention d’attaques menées entre le 26 septembre et le 3 octobre à l’aide de chars d’assaut vers la butte de Souain, ce que confirme le JMO de la 167ème division d’infanterie à laquelle appartiennent les 2 régiments d’nfanterie soutenus par les chars. Il semble donc que la compagnie du canonnier Estival ait pu être engagée en appui des attaques lancées alors par les 170e et 174e régiment d'infanterie.

Circonstances du décès. "Tué à l'ennemi" entre le 29 et 30 septembre 1918, à Somme-Py (Marne) au nord en haut du chemin creux à 3 mètres à droite.

Tombe individuelle et plaque à la mémoire de Georges Emile Estival, installés le long de la route d’Aure (D20, à deux km à l'est de Sommepy-Tahure) : "Ici a été tué le 28 septembre 1918, Georges Emile Estival, 333e compagnie de chars d'assaut".

5 mai 1919. Date de retranscription de l'acte de décès dans les registres d'Ivry-sur-Seine.

Fiche individuelle Mémoire des Hommes

Fiche Sépultures de Guerre

Image

Pour contribuer…

Contactez le service des Archives via notre formulaire de contact.


© Ville d'Ivry-sur-Seine | Plan du site | Crédits | Mentions légales | Contact