Mémorial d'Ivry-sur-Seine

Accueil > Tableau des morts au champ d'honneur > Noms de soldats classés de N à Y > Jean Stoller

Tableau des morts au champ d'honneur

 

Jean Stoller

le 20 octobre 1881 à Ivry-sur-Seine (75 - Seine)

Mort le 8 janvier 1915 à Lachalade (55 - Meuse)

Grade : Soldat

Régiment : 46e régiment d'infanterie (46e RI)

Métier : Commis d'architecture

État matrimonial : Marié

Adresse : Avenue de la Belle aimée

Registre matricule. Matricule n° 3028. 3ème bureau de la Seine. Ajourné en 1902. Bon en 1903. Cheveux chatain clair. Yeux bleus. 1.69 m. Rappelé à l'activité le 2 août 1914. Habite Villeneuve-Saint-Georges à partir de 1912.

Registre de recensement de classe. Domicilié 50 bis rue du Liégat, profession de commis d'architecture, père journalier. 1.68 m. Vélocipédiste.

1901. Liste nominative de recensement. 50bis rue du Liégat. Stoller Jean, journalier. Kiffer Catherine, sp. Nicolas 24 ans, Jean 21 ans, Marie, 20 ans, Pierre 17 ans, André 11 ans.

2 mai 1908. Marié à Ivry-sur-Seine avec Anne-Marie Schmitt. Témoin : Pierre Stoller, 22 ans, soldat au 116e régiment d'infanterie de ligne en garnison à Vannes (Morbihan).

6 septembre 1914. Mort de son frère Pierre Stoller, sergent major, au 94e régiment d'infanterie.

Circonstance du décès. Disparu au combat, ravin des Meurissons.

Fiche de recherche Comité international de la Croix-Rouge. Réponse à adresser à Madame Jean Stoller, 45 rue Molière, Ivry-Port.

4 mars 1915. Inscrit au cahier des disparus, 45 rue Molière.

20 juillet 1920. Acte de décès transcit à Villeneuve-Saint-Georges (Seine-et-Oise). Fils de Jean Stoller, journalier et de Catherine Kiffer. Domicilié en dernier lieu à Villeneuve-Saint-Georges.

Journal officiel 1er août 1922. Décoré de la Croix de guerre avec étoile de bronze. Citation "Soldat énergique et brave. Tombé glorieusement le 08/02/1915, au ravin des Meurissons, en faisant vaillamment son devoir." 

Pas de fiche Sépulture de Guerre.

Le nom de Jean Stoller est inscrit sur le monument aux morts de Villeneuve-Saint-Georges, sur une plaque commémorative placée dans l'église de Villeneuve-Saint-Georges, sur une plaque apposée dans la crypte de l'ossuaire de la Haute Chevauchée, Lachalade - Hommages des parents, frères et soeurs, épouses et frères d'armes des disparus Morts pour la France sur cette terre d'Argonne.

Jean Stoller était le frère de Nicolas Stoller, architecte, qui réalisa plusieurs immeubles à Ivry : 19 rue Galilée, 8 place Gambetta, 84 rue Molière, 13 rue Maurice Couderchet.

Voir la fiche de Pierre Stoller

 ------------

Fiche matricule militaire d'André Stoller frère de Jean et Pierre Stoller. Matricule 3575 Seine 3ème bureau. Né le 10 janvier 1890 à Ivry, de Jean Stoller et de Catherine Kiffer, géomètre 94 rue du Liégat. 1,62 m. Exempté 1912 (faiblesse). Maintenu dans cette position CR du 31 octobre 1914. Classé service auxiliaire par la commission de réforme du 19 avril 1917 (bronchite légère). Affecté au 89ème RI le 16 mai 1917 et détaché à la Maison Panhard et Levassor 197 avenue d’Ivry à Paris 13ème par le régiment. Passé au 6ème régiment de Dragons le 1er juillet 1917 (unité « démontée »). Démobilisé le 23 juillet 1919. Rappelé à l’activité par le décret de mobilisation du 3 septembre 1939, arrivé au corps, affecté au 29ème (ill.) renvoyé dans ses foyers le 30 octobre 1939. Unités figurant à la fiche : 89ème RI, 6ème Dragons, 22ème section d’infirmiers, 1er groupe de repérage compagnie topographique, 6ème groupe autonome d’artillerie. Sans affectation en 1927.

Adresses successives. 8 mars 1917 : Villejuif 145 avenue de Paris. Juillet 1919 : Ivry, 15, rue Raspail. 13 juin 1921 : Villejuif, 145, avenue de Paris. 12 octobre 1927 : Villejuif, 27 rue Jean Jaurès.

 

Fiche individuelle Mémoire des Hommes

Journaux des marches et opérations Mémoire des Hommes

Pour contribuer…

Contactez le service des Archives via notre formulaire de contact.


© Ville d'Ivry-sur-Seine | Plan du site | Crédits | Mentions légales | Contact