Mémorial d'Ivry-sur-Seine

Accueil > Tableau des morts au champ d'honneur > Noms de soldats classés de N à Y > Henri Charles Perrierre

Tableau des morts au champ d'honneur

 

Henri Charles Perrierre

le 2 juillet 1894 à Paris 20e (75 - Paris ex Seine)

Mort le 4 novembre 1915 à Le-Mesnil-lès-Hurlus (51 - Marne)

Inhumé à Ivry-sur-Seine (94 - Val-de-Marne)

Grade : Caporal

Régiment : 403e régiment d'infanterie (403e RI)

Métier : Comptable

État matrimonial : Célibataire

Adresse : 1 place de la République

Matricule 403, Seine 3ème bureau.

1911. Liste nominative de recensement de population. Henri Perrière vit 1 place de la République à Ivry. Il est comptable à l'entreprise Lamothe, entreprise établie 44 rue Raspail, qui a pour secteur d’activité la graphite, les fournitures pour parfumerie, le négoce et l'import de produits chimiques. Il vit chez sa tante, Marie Perrière, institutrice à Ivry née en 1864 à Ocagnano (Corse).

Circonstances du décès. Tué à l'ennemi à Croix en Champagne au Mesnil-lès-Hurlus.

15 décembre 1915. Avis de décès adressé à M. Buhour, architecte, 29 rue du Parc à Ivry-sur-Seine.

29 janvier 1916. Date de transcription de l'acte de décès à Ivry-sur-Seine. Fils de Charles Clément Perrierre et de feue Anne-Marue Kapps.

Pas de fiche sépulture de guerre.

Inhumé au cimetière communal nouveau d'Ivry-sur-Seine.

 

PERRIERE Henri Charles  403ème RI  caporal      (complément au mémorial)

 

Henri Charles Perrierre

Né le 2 juillet 1894 à Paris 20e (75 - Paris ex Seine)

Mort le 4 novembre 1915 à Le-Mesnil-lès-Hurlus (51 - Marne)

Inhumé à Ivry-sur-Seine (94 - Val-de-Marne)

Grade : Caporal

Régiment : 403e régiment d'infanterie (403e RI)

Métier : Comptable

État matrimonial : Célibataire

Adresse : 1 place de la République

Matricule 403, Seine 3ème bureau.

1911. Liste nominative de recensement de population. Henri Perrière vit 1 place de la République à Ivry. Il est comptable à l'entreprise Lamothe, entreprise établie 44 rue Raspail, qui a pour secteur d’activité la graphite, les fournitures pour parfumerie, le négoce et l'import de produits chimiques. Il vit chez sa tante, Marie Perrière, institutrice à Ivry née en 1864 à Ocagnano (Corse).

Circonstances du décès. Tué à l'ennemi à Croix en Champagne au Mesnil-lès-Hurlus.

15 décembre 1915. Avis de décès adressé à M. Buhour, architecte, 29 rue du Parc à Ivry-sur-Seine.

29 janvier 1916. Date de transcription de l'acte de décès à Ivry-sur-Seine. Fils de Charles Clément Perrierre et de feue Anne-Marue Kapps.

Pas de fiche sépulture de guerre.

Inhumé au cimetière communal nouveau d'Ivry-sur-Seine.

Fiche individuelle Mémoire des Hommes

Avis de décès. Arch. mun. Ivry-sur-Seine.

Liste des décès. Arch. mun. Ivry-sur-Seine.

 

Fiche matricule (complément) : châtain, yeux marrons, 1,63 m. DI 3, n° 432 liste 1914 (faiblesse). Réinscrit 2ème session et incorporé au 28ème RI le 19 décembre 1914. MRt 4453.

Passé au 403ème RI le 19 mars 1915 (caporal le 1er septembre 1915 passé à la 7ème compagnie).

Tué à l’ennemi le 4 décembre 1915 dans la région de Mesnil-les-Hurlus (Marne).

Genweb : Tué à Lacroix-en-Champagne.

CICR : néant

Parcours au 403ème RI (formé en avril 1915 au camp de Mailly) 301ème brigade, 151ème div.

1915 : Somme (mars –juillet) entre Bray-Sur-Somme et Fricourt. Bataille de Champagne : Beauséjour (fin août début sept.) combats de Ville-sur-Tourbe (25 sept.)...

 

JMO http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/arkotheque/visionneuse/visionneuse.php?arko=YToxMDp7czoxMDoidHlwZV9mb25kcyI7czo3OiJhcmtvX2lyIjtzOjg6ImltZ190eXBlIjtzOjM6ImpwZyI7czo0OiJyZWYwIjtzOjQ6IjE4NTQiO3M6NDoicmVmMSI7czoxOiI2IjtzOjQ6InJlZjIiO2k6MjU0NTtzOjQ6InJlZjMiO3M6NzE6IjFHTS9KVU5JVEVTMTQxOC9MT1QwNS8yNl9OXzc2Nl8wMDYvU0hER1JfX0dSXzI2X05fNzY2X18wMDZfXzAwMDFfX1QuSlBHIjtzOjQ6InJlZjQiO3M6NzE6IjFHTS9KVU5JVEVTMTQxOC9MT1QwNS8yNl9OXzc2Nl8wMDYvU0hER1JfX0dSXzI2X05fNzY2X18wMDZfXzAwNjhfX1QuSlBHIjtzOjE4OiJpZF9hcmtfZWFkX2ZhbWlsbGUiO2k6MDtzOjE2OiJ2aXNpb25uZXVzZV9odG1sIjtiOjE7czoyMToidmlzaW9ubmV1c2VfaHRtbF9tb2RlIjtzOjQ6InByb2QiO30=#uielem_move=628.3099975585937%2C73&uielem_islocked=0&uielem_zoom=34&uielem_brightness=0&uielem_contrast=0&uielem_isinverted=0&uielem_rotate=F

pagination 37-38.

Note : le 3 novembre 1915, le régiment quitte Somme-Suippes à 11 heures pour s’installer au bivouac à 2 km au sud-ouest du site de « Laval ». Les trois bataillons du 403ème montent en ligne dans la nuit du 4 au 5 dans le secteur de « La Truie », pour tenir sur un front d’environ 1200 mètres. Les tranchées allemandes ne sont éloignées que de 15 à 100 mètres. Au moment de l’arrivée du 403ème pour la relève, les Allemands lancent un coup de main sur le point le plus sensible à l’aide de lance-flammes ; ce qui leur permet de prendre une sape et un morceau de la tranchée Normandin (plan pagination 39) mais les compagnies du 403ème déjà sur place les repoussent vigoureusement, occasionnant de nombreuses victimes aux Allemands. Les pertes françaises ne sont pas indiquées. Henri Perrierre est probablement une des victimes françaises. La-Croix-en-Champagne est légèrement au sud de Mesnil-les-Hurlus.

Fiche individuelle Mémoire des Hommes

Pour contribuer…

Contactez le service des Archives via notre formulaire de contact.


© Ville d'Ivry-sur-Seine | Plan du site | Crédits | Mentions légales | Contact