Mémorial d'Ivry-sur-Seine

Accueil > Tableau des morts au champ d'honneur > Noms de soldats classés de N à Y > Paul Pierre Pelletier

Tableau des morts au champ d'honneur

 

Paul Pierre Pelletier

le 7 septembre 1888 à Ivry-sur-Seine (75 - Paris ex Seine)

Mort le 16 mai 1915 à Autun (71 - Saône-et-Loire)

Grade : Soldat

Régiment : 94e régiment d'infanterie (94e RI)

Métier : Pâtissier

État matrimonial : Non connu

Adresse : 2 rue de la Mairie

7 septembre 1888. Naissance de Paul Pierre Pelletier à Ivry, fils d'Albert Victor Pelletier (50 ans) et d'Eugénie Ernestine Marlier (29 ans) son épouse, boulangers.

Registre matricule n°1647, recrutement à Paris (3e bureau), classe 1908.

1911. Liste nominative de recensement de population. Eugénie Pelletier, boulangère, patronne, habite au n°2 rue de la Mairie avec ses trois fils et sa fille : Lucien (né en 1883), Georges (né en 1887), Paul (né en 1888) et Marthe (née en 1893). Les trois fils sont pâtissiers chez Pelletier.

16 février 1915. Mort des suites de ses blessures à l'hôpital auxiliaire d'Autun (Saône-et-Loire).

[16] février 1915. Date de retranscription de l'acte de décès dans les registres de Courbevoie.

Son frère Lucien Pelletier est également "Mort pour la France".

PELLETIER Pierre Paul  94ème RI                   (complément au mémorial)

(n’a pas de fiche « mplf » à MDH.)                                                                 frère de Lucien

 

Né le 7 septembre 1888 à Ivry-sur-Seine (75 - Paris ex Seine)

Mort le 16 mai 1915* à Autun (71 - Saône-et-Loire)               *erreur matérielle

Grade : Soldat

Régiment : 94e régiment d'infanterie (94e RI)

Métier : Pâtissier

État matrimonial : Non connu

Adresse : 2 rue de la Mairie

7 septembre 1888. Naissance de Paul Pierre Pelletier à Ivry, fils d'Albert Victor Pelletier (50 ans) et d'Eugénie Ernestine Marlier (29 ans) son épouse, tous deux boulangers.

Registre matricule n°1647, recrutement à Paris (3e bureau), classe 1908.

Liste nominative de recensement de population. 1911. Eugénie Pelletier, boulangère, patronne, habite au n°2 rue de la Mairie avec ses trois fils et sa fille : Lucien (né en 1883), Georges (né en 1887), Paul (né en 1888) et Marthe (née en 1893). Les trois fils sont pâtissier pour Pelletier.

16 février 1915. Mort des suites de ses blessures à l'hôpital auxiliaire d'Autun (Saône et Loire).

[16] février 1915. Date de retranscription de l'acte de décès dans les registres de Courbevoie.

Son frère Lucien Pelletier est également "Mort pour la France".

Fiche individuelle Mémoire des Hommes  ( ?) introuvable

 

Genweb : néant

Fiche matricule : pâtissier, 2 rue de la Mairie, châtain, yeux gris. 1,69m. DI 3.

liste cantonale 1919 n° 303.  matricule au recrutement 1647 classe 9

A obtenu un sursis d’incoporation (frère sous les drapeaux).

Service au 94ème RI (de Bar-Le-Duc) du 5 octobre 1910 au 27 septembre 1912.

Habite Courbevoie (92) le 7 juille 1913, 30, rue Victor Hugo.

Mobilisé le 2 août 1914.

Décédé à Autun le 16 février 1915 à l’hôpital auxiliaire n°8 (blessures de guerre)

 

Parcours au 94ème RI : (83ème brigade, 42e div. 6e corps).

1914 : Hauts de Meuse (Tillot, Herbeuville, Doncourt, Wadonville). Vers Charleroi (Joudreville, Xivry, Mercy-Le-Bas, ferme Chanois (21/8) Pierrepont, Bazailles, Boismont, Veille-au-Montois (22/8) pertes : 1000 hommes. Nouillonpont, Billy-sous-Mangiennes, Azannes. Marne, Bataille de la Marne (6-23 sept.) Soizy-au-Bois, Villeneuve-Charleville, Chapton (6-7 sept.), Connantre, Normée, Thibie, La Veuve, Baconne (14/9). Marne : Sillery, bataille des Flandres (oct. nov.) Vicogne, Dixmude, Bixchoote, Cabaret Korteker et en décembre Hetsas... Moulin de Zillbeke (14-16 déc.)

1915 : Argonne (janv-juin) La Harazeé, Four de Paris ... Marie-Thérèse (fév)..

 

JMO absent. JMO brigade :  http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/arkotheque/visionneuse/visionneuse.php?arko=YToxMDp7czoxMDoidHlwZV9mb25kcyI7czo3OiJhcmtvX2lyIjtzOjg6ImltZ190eXBlIjtzOjM6ImpwZyI7czo0OiJyZWYwIjtzOjM6IjIyNiI7czo0OiJyZWYxIjtzOjE6IjciO3M6NDoicmVmMiI7aTozNzY7czo0OiJyZWYzIjtzOjcxOiIxR00vSlVOSVRFUzE0MTgvTE9UMTgvMjZfTl81MTlfMDA3L1NIREdSX19HUl8yNl9OXzUxOV9fMDA3X18wMDAxX19ULkpQRyI7czo0OiJyZWY0IjtzOjcxOiIxR00vSlVOSVRFUzE0MTgvTE9UMTgvMjZfTl81MTlfMDA3L1NIREdSX19HUl8yNl9OXzUxOV9fMDA3X18wMDU5X19ULkpQRyI7czoxODoiaWRfYXJrX2VhZF9mYW1pbGxlIjtpOjA7czoxNjoidmlzaW9ubmV1c2VfaHRtbCI7YjoxO3M6MjE6InZpc2lvbm5ldXNlX2h0bWxfbW9kZSI7czo0OiJwcm9kIjt9#uielem_move=719.4400024414062%2C73&uielem_islocked=0&uielem_zoom=32&uielem_brightness=0&uielem_contrast=0&uielem_isinverted=0&uielem_rotate=F

 

Note : La brigade est arrivée sur le secteur de La Harazée, Four de Paris vers le 10 janvier et ses unités alternent en première ligne en butte aux échanges de tirs et escarmouches habituelles du front. C’est à cette période que Pierre Pelletier ets gravemet blessé et évacué sur l’hôpital auxiliaire d’Autun où il décède le 16 févier 1915. Il n’a pas de sépulture connue mais il a du être inhumé dans un premier temps au cimetière de l’hôpital.

 

Fiche individuelle Mémoire des Hommes

Pour contribuer…

Contactez le service des Archives via notre formulaire de contact.


© Ville d'Ivry-sur-Seine | Plan du site | Crédits | Mentions légales | Contact