Mémorial d'Ivry-sur-Seine

Accueil > Tableau des morts au champ d'honneur > Noms de soldats classés de A à D > Ernest Eugène Bergeret

Tableau des morts au champ d'honneur

 

Ernest Eugène Bergeret

le 22 septembre 1893 à Menthon-Saint-Bernard (74 - Haute-Savoie)

Mort le 12 mars 1916 à Vienne-Le-Château (55 - Meuse)

Inhumé à Ivry-sur-Seine (75 - Seine)

Grade : Sergent

Régiment : 41e régiment d'infanterie (41e RI)

Métier : Employé de bureau

État matrimonial : Célibataire

Adresse : 23 rue Franklin

1911. Liste nominative de recensement. Ernest Bergeret vit 23 rue Franklin dans le quartier d'Ivry-Port. Il est employé chez Desmarais. Son père, Jean né en 1860 à Menthon (Haute-Savoie) est contremaître à l'usine Desmarais. Sa mère, née en 1867, est ménagère chez Desmarais. Il a une soeur née en 1895 à Venizelle (Aisne) et un frère Renée née en 1904.

1913. Recensement de classe. Fils de Jean Bergeret et de Marie Eugénie Rivollet domiciliés à Ivry. Description physique. Cheveux châtain foncé. Yeux : gris foncé. Front : ordinaire. Nez : rectiligne. Visage : long. Nez : versé. Lèvres : épaisses. Bouche : petite. 1,70 m. Niveau d'instruction 3. Musicien : non. Vélocipédiste : oui. Colombophile : non. Sait nager : oui. Service ajourné à un an. Bon pour le service en septembre 1914.

24 mars 1916. Citation. "Le 12 mars 1916, voyant une torpille arriver sur notre tranchée a sauvé plusieurs de ses subordonnés d'une mort certaine en les faisant abriter, tandis que ne trouvant pas de place dans l'abri, il restait lui-même dans la tranchée où il a été tué par ce projectile".

18 mars 1920. Extrait du journal officiel. Est inscrit aux tableaux spéciaux de la Légion d'honneur et de la médaille militaire. "Jeune et brave sous officier, s'offrant toujours pour les missions dangereuses. Le 12 mars 1916 voyant une torpille arriver sur notre tranchée, a sauvé plusieurs de ses subordonnés d'une mort certaine en les faisant abriter tandis que ne trouvant pas de place dans l'abri, il restait lui-même dans la tranchée où il a été tué par ce projectile. Décoré de la Médaille militaire Posthume (JO 18/03/1920).

Crypte du monument aux morts. Sur la plaque à son nom, posé dans la crype, on voit des feuilles de chêne et de lauriers, une inscription "Ici repose Ernest Bergeret sergent au 41ème régiment d'infanterie tué à l'ennemi le 12 mars 1916 au four de Paris dans sa 22ème année".

Son nom est inscrit sur le monument aux morts d'Ivry-sur-Seine et sur celui de Monthon-Saint-Bernard.

Recherche infructueuse dans la base Sépultures de Guerre.

Fiche individuelle Mémoire des Hommes

Image
Image
Image
Image
Image
Image

Pour contribuer…

Contactez le service des Archives via notre formulaire de contact.


© Ville d'Ivry-sur-Seine | Plan du site | Crédits | Mentions légales | Contact