Mémorial d'Ivry-sur-Seine

Accueil > Tableau des morts au champ d'honneur > Noms de soldats classés de E à M > Etienne Lenoble

Tableau des morts au champ d'honneur

 

Etienne Lenoble

le 3 décembre 1895 à Ivry-sur-Seine (75 - Paris ex Seine)

Mort le 1 juillet 1916 à Curlu (80 - Somme)

Grade : Soldat 2e classe

Régiment : 37e régiment d'infanterie (37e RI)

Métier : Chaudronnier

État matrimonial : Célibataire

Adresse : 102 rue Nationale

Registre matricule. 4437 Seine 3ème bureau. 102, rue Nationale à Ivry, chaudronnier, fils de Marie Etienne et d’Adèle Azambourg, même adresse, châtain foncé, yeux bleu-vert, 1,58 m., degré d’instruction 2, n°319 de la liste cantonale 1914 1ère partie. Incorporé le 19 décembre 1914 au 37ème RI. Tué à l’ennemi le 28 juin 1916 (avis ml 3900 GF du 1er août 1916, Mort pour la France, Décès fixé au 1er juillet 1916 etc. Secours immédiat payé à M. Lenoble père le 27 octobre 1917.Cité à l’ordre de la Brigade le 24 avril 1916 : Croix de Guerre.

1915. Registre de recensement de classes. 102 boulevard National. Chaudronnier. Sait monter à cheval, conduire et soigner les chevaux, conduire les voitures.

Pas de Fiche Sépulture de Guerre

Mai 1916. Cité à l'ordre de la division. "Est resté à son poste d'observation pendant un bombardement extrêmement violent, blessé, n'a pas voulu se laisser évacuer".

25 décembre 1920. Croix de guerre avec étoile de bronze. "Excellent et brave soldat, d'un courage réputé. Glorieusement tombé pour la France".

Note d’après Journal de Marche et des Opérations : Le 37ème RI a quitté Verdun (cote 304) et est arrivé sur la Somme depuis le 1er juin, participant aux travaux de tranchées en vue de l’offensive prévue. Elle est déclenchée le 1er juillet au matin après plusieurs jours de préparation d’artillerie. Les lignes allemandes aux abords de Curlu sont bouleversées et prises relativement facilement. Mais le village ne tombe aux mains des Français que maison par maison. La progression de 2 compagnies est arrêtée brusquement dans Curlu sous le feu des  mitrailleuses cachés dans les maisons. A 9h30, il y a déjà 200 morts. Les Français sont obligés de reculer aux lisières du village. Détruit totalement par le bombardement ordonné, il est repris pied à pied à la tombée de la nuit. En sept jours, 670 hommes du régiment sont mis hors de combat. Etienne Lenoble est tombé à partir du 28 juin avant le jour fixé pour l’attaque, vraisemblablement au cours des tirs d’artillerie échangés dans le cadre de la préparation de l’offensive. Il n’a pas été trouvé trace des faits ayant motivé sa citation à l’ordre de la 22ème brigade d’infanterie le 24 avril 1916, alors que les JMO du 37ème RI et de la 11ème division montrent qu’ils arrivent à leurs cantonnements sur la Somme (Chaussoy, Haillivillers, au sud d’Amiens...).

Fiche individuelle Mémoire des Hommes

Pour contribuer…

Contactez le service des Archives via notre formulaire de contact.


© Ville d'Ivry-sur-Seine | Plan du site | Crédits | Mentions légales | Contact